Greensonic
15.03.2006
Sonic, ou plutôt son affreux sprite Advance, est de retour dans une suite plutôt originale mais bien imparfaite. Parcourir ces actes à toute vitesse en évitant agilement pièges et ennemis sournoisement placés grâce à de nouveaux mouvements ajoutés exprès n'amuse que dans les seuls niveaux bien conçus et spectaculaires (et relativement difficiles), et seulement les joueurs n'ayant pas pris l'habitude idiote de laisser appuyé vers la droite, bien encouragée par deux ou trois premiers niveaux au level design absolument anémique. Le reste est un amas de décisions discutables. Le concept des boss demandait à ne paraître que dans un seul niveau et non dans tout le jeu. La quête des émeraudes n'est plus sévère et exigeante mais, dans ces niveaux à sens unique, carrément injuste. L'esthétique torchée _les belles couleurs et le caractère abstrait ont beau rappeler l'exubérance d'un Chaotix dans un premier temps, on déchante vite tant ces décors sont statiques, mornes et vides_ et les musiques de qualité inégale témoignent eux d'un manque d'inspiration assez net pour la réalisation. Pour un coup d'essai, Sonic a vu mieux...