EiTorpedojager
29.12.2005
Pour bien comprendre ma critique, petite précision: autant Sonic Advance 1 tenait encore plus ou moins la comparaison avec les opus 2D précédents, autant il serait absurde de comparer Sonic Advance 2 avec un opus 2D antérieur, surtout Megadrive. Les seuls points communs, ce sont les protagonistes.

En effet, si on cherche à comparer Sonic Advance 2 avec, par exemple, Sonic 3 & Knuckles, on aurait droit à:
-Beaucoup plus rapide;
-Beaucoup moins "Plate-forme";
-Design des personnages (sprites) moins travaillés, plus épurés;
-Bande son qui n'a plus rien à voir;
-Graphismes "pâte à modeler" plus fades.
Oui, tout ça, c'est vrai, mais plutôt que "plus nul", j'utiliserais le terme "différent".

_____________________________________

Maintenant, pour juger Sonic Advance 2 en tant que tel:

Graphismes: tout reste assez regardable. Bien que les couleurs soient parfois criardes, et les fonds de niveau, pas très travaillés, les niveaux ont le mérite d'être typés, colorés et relativement clairs (à l'exception peut-être de "Music Plant", où ennemis et plate-formes sont assez confondus). Ce n'est pas un point marquant du jeu, mais ça ne donne pas envie de se pendre.

Bande son: ça sent bon le synthétiseur ! De petites musiques pincées, rappelant parfois la bande son de Pokemon. Certaines musiques sont des musiques d'ascenseur, qui vont cependant bien avec les niveaux associés (Hot Crater, Sky Canyon). Pourtant, certaines sont plus typées (Egg Utopia, Techno Base), ce qui est un grand malheur, car démontrant qu'on peut faire du bon avec les moyens utilisés pour faire la musique de Leaf Forest.

Maniabilité: pas le moindre problème ici. Les personnages réagissent au poil, les palettes de mouvements sont adaptées aux personnages et faciles à prendre en main. Ajout plutôt bien pensé des gâchettes pour accélérer dans les airs, attaques au chao de Cream... Rien à dire.

Scénario: Proche du néant. Faut bien le dire, il y a 3 pauvres "cinématiques" de 3 images, rien d'intéressant. Aucune importance, c'est un jeu de plate-formes 2D.

Durée de vie: C'est là que commence la polémique. En soi, le jeu n'est pas très long à finir: prévoyez environ 2-3h pour parcourir les 7 niveaux et battre le boss final. Ensuite, il y a la possibilité de récolter les médailles d'or pour chaque niveau, ce qui se révèle parfaitement inutile. Bon, comme dans tous les jeux de plate-forme, on peut refaire les niveaux pour le plaisir, ou (,comme dans tous les jeux Sonic,) pour améliorer son temps.
Alors, pourquoi polémique? (Comme dans tout Sonic,) Il y a 7 émeraudes à récolter, avec à la clef un boss bonus.
C'est là qu'il y a un problème: il est très difficile d'accéder aux stages de collecte d'émeraudes, stages eux-mêmes très lourds. Pour finir le jeu à 100%, il faut une très grande motivation, beaucoup de patience et beaucoup de piles, mais il n'y a aucun plaisir de jeu !!!

_____________________________________

Autres remarques utiles: le jeu est très, très axé sur la vitesse, ce qui devient parfois absurde: on ne tombe dans des pièges pratiquement qu'à cause de la vitesse excessive imposée par le jeu ! Il faut donc freiner pour ne pas piquer de crises de nerfs.

Les boss de fin de niveau sont eux-même axés sur la vitesse: on poursuit lesdits boss dans l'espoir de les endommager. Une bonne recherche au niveau des boss, assez variés, à la difficulté bien dosée (ils ne sont pas tous faciles...).

En ce qui concerne la facilité du jeu, tout est dit: parmi les niveaux, les seuls obstacles sont les pièges bidons liés à la vitesse; les ennemis (moches) ne posent de problèmes que si on fonce dessus! C'est dommage pour un jeu de plate-formes... Les boss proposent plus de défi, mais rien d'extrêmement difficile.

Et puis, le jeu manque un peu de profondeur, de passages secrets, de bonus cachés. On est entre la plate-forme et le jeu de course ! C'est un peu dommage...

_____________________________________

Au final, donc, 4/6, pour un jeu qui n'a pas beaucoup de gros défauts qui rebuteront le "joueur moyen", mais plein de petites imperfections qui dérangent un peu, et qui l'empêchent d'être un très bon jeu bien rentabilisé.