Le site qui préfère les BONS jeux Sonic...

Jouer aux Sonic MD de nos jours #3 / Les consoles HD

Par ced_
Publié le 26.01.2020
Cette troisième partie s’attaque aux mini consoles qu’on branche sur la télévision en HD : la Megadrive Mini de Sega, la Mega Sg d’Analogue et la Polymega.

Megadrive Mini: La console de SEGA



Après les succès de la NES Mini et de la Super Nintendo Mini, il fallait bien que Sega en profite. Des mini consoles Megadrive il en existe une pléthore sorties ces dix dernières années. Cependant elles étaient construite par AtGames sous licence officielle. Et bien que sur le papier elles pouvaient sembler interessante (compatibilité avec les jeux et manettes d’origines), elles étaient fort décevante (plastique de mauvaise qualité, émulation très moyenne et qualité d’image discutable). Sega a donc décidé de reprendre le contrôle, et de sortir sa Megadrive Mini le 29 septembre 2019 dernier.

/so_images/articles/43/SO_0000010042.jpg
Elle tient dans la main !


Premièrement, elle ressemble comme deux gouttes d’eau à la Megadrive de l’époque. Elle est décliné en trois versions: version japonaise avec le gros 16 bits et le rouge autour de la led power, européenne avec les boutons blancs et américaine avec le « Genesis » à la place du nom japonais. Au Japon, c’est la manette Megadrive 6 boutons qui accompagne la console, tandis que pour le reste du monde if faut se satisfaire de la manette 3 boutons. Cependant, ce n’est pas foncièrement un souci au vu de la sélection des jeux proposés. Mais si jamais vous souhaitez utiliser une manette 6 boutons sachez que les manettes officielles SEGA produites par Retro-bit sont compatibles Megadrive Mini, y compris les manettes wireless 2.4 GHz.

Pour la partie software, c’est M2 qui s’y colle. L’émulation est donc de qualité. Car il s’agit bien ici d’un émulateur qui utilisent les roms d’origine et les affiche en HD.
Les menus de la consoles sont plutôt jolis, avec des musiques originales de Yuzo Koshiro (le compositeur des Streets of Rage) et utilisent les pochettes des jeux. Si vous changer la langue de la console vous passerez de la version européenne à américaine ou japonaise pour chacun des jeux. Cela permet donc de jouer à la version japonaise de Sonic 1 qui a des effets de parallax en plus au niveau des nuages.
Comme toutes ces consoles, il est possible d’enregistrer des points de sauvegarder à tout moment afin de recommencer là où on s’est arrêté. Par contre, il n’y a pas de « rewind » comme dans la compilation SEGA Classics Collection.

/so_images/articles/43/SO_0000010044.jpg
L'interface américaine avec les pochettes us


La console sort du 720p, comme les autres consoles mini, ce qui est suffisant. Au niveau des options on peut jouer en mode 4/3 (Box) ou 16/9 (Wide) avec une image étirée. Dans les deux cas il est possible d’activer un filtre CRT qui ajoute scanlines et flou. De l’avis de tous ce filtre est malheureusement complètement raté.
En ce qui concerne les rendus Box et Wide, le rendu Box est préconisé car il garde les pixels carrés (scalling 3x) et permet un affichage très net sans artefacts. Le rendu Wide quant à lui ajoute beaucoup de défauts visuels lors des scrollings, appelé "shimmering" en anglais, qui nuisent vraiment à l’impression générale.

Au niveau du son, la Megadrive a toujours posé de nombreux problèmes aux développeurs d’émulateurs. Sans parler du fait que la Megadrive 1 et 2 n’avaient pas tout à fait le même rendu sonore. M2 c’est donc heurté au même souci. Le rendu sonore est globalement bon, et bien meilleure que ce que proposait les consoles d’AtGames, mais ce n’est toujours pas parfait. Le rendu sonore manque souvent de relief et d’attaque comparé à celui d’une Megadrive. De plus, émulation oblige, il y a environ 10 frames de retard sur le lancement des effets sonores. Par exemple, le son des sauts de Sonic et des tirs de Megaman ne seront pas parfaitement synchroniser avec l’animation. Ce n’est pas quelque chose qui va vous empêcher de jouer, mais il est possible que vous ressentiez une impression bizarre, surtout si vous avez passé de nombreuses heures sur les jeux d’origines.

/so_images/articles/43/SO_0000010043.jpg
La version jap est vendue avec deux manettes 6 boutons


Il s’agit donc une bonne console, vraiment plug’n’play, qui sent le travail bien fait. Evidemment, les défauts inhérent à l’émulation sont toujours là, mais M2 délivre ici la meilleure expérience possible pour ce genre de hardware. Sans oublier la possibilité de hacker la console pour ajouter plus de jeux avec le Project Lunar.

Aller plus loin: Je vous conseille ces deux reviews très complètes (et très techniques) de Digital Foundry et My Life in Gaming

Mega Sg: La "vraie" Megadrive HD



La Mega Sg est une console de jeu conçue et réalisée par la société américaine Analogue. C’est un clone de la Megadrive pensée pour les écrans HD.
A l'inverse de tous les précédents clones de la Megadrive comme la Mega Retron ou la Super Retro Trio, il ne s’agit pas ici d’émulation software, mais d’émulation hardware. C’est à dire que la Mega Sg contient un processeur FPGA que l’on peut programmer pour qu’il se comporte exactement comme les processeurs de la Megadrive originale. Cela nécessite de faire beaucoup de tests et d’itérations (Reverse engineering), mais au final c’est exactement comme si on avait une Megadrive entre les mains, avec ses processeurs d’origine. On peut dire qu’on a là un équivalent parfait de la 16 bits de Sega... mais réalisée en 2019.

/so_images/articles/43/SO_0000010048.png
La Mega Sg est compatible avec toutes les cartouches et manettes MD


En effet, la Mega Sg fait tout comme la Megadrive: elle est compatible avec tous les jeux cartouches, toutes les manettes et accessoires, et le Mega CD. Elle permet aussi de jouer aux jeux Master System grace à un adaptateur cartouche livrée avec. Par contre elle n’est pas compatible 32X, à cause du cableage vidéo complexe de l'objet.
La principale différence avec la Megadrive c’est sa sortie vidéo HD 1080p en HDMI. N’espérez pas brancher la Mega Sg sur une télé CRT, c’est une console moderne pour écran HD. Vous trouverez de nombreux tests unanimes sur Youtube: le rendu vidéo est extrêmement propre, avec de nombreuses options pour satisfaire tout le monde (options de scaling, scanlines, etc). De plus il s’agit de la machine qui arrive à proposer le rendu sonore Megadrive le plus authentique !

L’autre avantage de l’émulation hardware c’est le zero input lag, comme sur une vraie Megadrive, là où l’émulation software en ajoute toujours plus ou moins suivant la qualité de l’émulateur et du hardware sur lequel il tourne (voir le paragraphe sur la MD Mini). Pour la manette, Analogue s'est associé à 8bitdo qui a réalisé une manette sans fil 2.4GHz qui a grosso modo le même look que la manette 6 boutons de la Megadrive. Cependant, elle n'est pas comprise dans le pack de base, il faudra l'acheter en plus.

A savoir qu’il est possible de se procurer un firmware custom non officiel qui permet de jouer à la Mega Sg avec ses roms copiés sur carte SD. J’imagine que vous voyez l’intérêt de cela ;)

/so_images/articles/43/SO_0000010047.jpg
La Mega Sg et sa manette sans fil 2.4GHz produite par 8bitdo


Pour être complet, Analogue a sorti un adaptateur pour écran CRT nommé Analogue DAC. Il permet de brancher les produits Analogue sur des écrans CRT ou PVM. Vendu 80$, il est malheureusement sold out au moment où j’écris ces lignes.

Bref, si vous voulez jouer aux jeux Megadrive sur votre superbe télé HD, on ne peut que vous conseiller cette Mega Sg. Il s’agit de quasiment la meilleure solution, l’autre étant la possibilité de brancher directement une Megadrive sur un écran HD en passant par un upscaler. Mais on vera tout cela dans un prochain article.
Son seul point négatif c’est son prix: vendue 189.99$ sans manette cette console ne vise clairement pas le grand public mais les passionnées de SEGA qui rêvait d’une vraie Megadrive HD.
Sachez aussi qu’Analogue a réalisée une Super Nintendo HD, la Super Nt, pour les adeptes de Nintendo.

Aller plus loin:
- Le site officiel: https://www.analogue.co
- Test ultra complet de la Mega Sg réalisé par My Life In Gaming, ou bien celui réalisé par Digital Foundry.

Polymega: l'ambitieuse



Et pour finir je voulais quand même aborder la Polymega. C'est un concept assez original, voir fumeux diront certain, donc cela va être une gageur d'arriver à vous expliquer clairement les choses.
A la base la Polymega est conçu par la société Playmaji, Inc basée en Californie et composée de développeurs de jeux vidéo ayant travaillé pour des studios réputés comme Insomniac et Bluepoint Games. Fans de retro gaming ils ont voulu proposer la plateforme de jeu ultime compatible avec tous les systèmes, cartouches et CD.

/so_images/articles/43/SO_0000010050.jpg
L'unité de base de la Polymega qui lit les CDs et sa manette


La Polymega c'est d'abord une unité de base avec lecteur CD associée à une manette sans fil 2.4 GHz pour réduire l'input lag. Ce système de base ne comporte pas de port cartouche, il est seulement compatible avec les systèmes à CD: PlayStation, TurboGrafx-CD, Mega CD, Neo Geo CD et Sega Saturn. Il vous permettra donc de joueur à Sonic CD, mais aussi à tous les Sonic Megadrive en passant par Sonic Jam.

En plus de ce système de base, 4 modules supplémentaires sont proposés à la vente: NES, SNES, Megadrive/Genesis, et PcEngine/TurboGrafx-16. Ces modules consistent en un vrai module physique qui se plug à l'unité de base pour y ajouter un port cartouche et sont chacun livrés avec une manette 2.4GHz qui reprend le design de la manette de la console d'origine. Le module Megadrive est par exemple livré avec une manette 6 boutons similaire à celui de la MD.
L'intérêt des ports cartouche, c'est que la console autorise la copie du contenu de la cartouche (ça marche aussi pour les CD) sur l'espace de stockage interne, et évite de devoir ressortir ses cartouches et CD pour jouer.
Pour finir, la Polymega c'est de l'émulation software. Pas de FPGA/émulation hardware comme la Mega Sg.

/so_images/articles/43/SO_0000010051.png
Les modules qu'on peut plugger sur la console (ici SNES)


Pour le moment la console n'est qu'en précommande et aucune date de sortie n'a été annoncée. Elle devrait quand même sortir en 2020. L'unité de base coute 299$, et les modules supplémentaires coutent 59$ chacun: c'est un sacré investissement. Je vous conseille donc d'attendre les premiers retours pour vérifier si l'émulation est bien à la hauteur avant de vous lancer.

Aller plus loin:
Le site officiel: https://www.polymega.com/store/