Sonic the Comic #013

par Adamis le 26.01.2005
#13: Double trouble

Script: Mark Millar
Art: Mike Hadley


Tails joue au ballon dans Emerald Hill Zone et l'envoie dans des buissons où il trouve un moniteur contenant Sonic qui lui demande de l'aider à sortir de là. Le renardeau le libère mais se rend compte que ce n'est pas Sonic mais un double maléfique!

_image.php?id=3085&width=560&wm=0

Un peu plus loin, un groupe d'animaux est en train de construire une nouvelle cachette afin d'échapper à Robotnik lorsque le mauvais double apparaît, détruisant tout sur son chemin... et provoque un incendie avec sa vitesse. Tout le monde croit qu'il s'agit de Sonic...

_image.php?id=3086&width=560&wm=0

Le mauvais Sonic continue ses méfaits jusqu'à ce que le vrai hérisson n'intervienne en lui faisant un croche-pied.

so_images/nozone/33/SO_0000003087.jpg

Il l'envoie au loin à l'aide d'un coup de pied lorsque le groupe d'animaux arrive et l'accuse des méfaits de son double. Sonic tente de se disculper mais les animaux ne le croient pas et la jeune Sally exige que Sonic soit banni de la zone!
Le mauvais double, furieux de s'être fait battre, revient à la charge et attaque Sonic, ce qui en même temps prouve l'innocence du hérisson aux animaux.
Ailleurs, Tails aperçoit les dégats que provoque le mauvais Sonic et s'y rend, emportant le moniteur avec lui. Le mauvais Sonic tient le vrai à sa merci et lui explique qu'il a été créé comme "vie supplémentaire" (comme dans les jeux) lorsqu'il entend une voix.

so_images/nozone/33/SO_0000003088.jpg

C'est Tails, qui tient le moniteur et qui aspire le double. Sonic est sauvé.
Il prend alors le moniteur et l'envoie loin dans l'espace grâce à un bon coup de pied et en est donc débarrassé.
Sally s'excuse, disant qu'elle aurait dû savoir que cette laide brute n'était pas Sonic... mais Sonic trouve qu'il n'était pas si laid que ça finalement. =)

so_images/nozone/33/SO_0000003089.jpg


Notes:

-Une nouvelle histoire de double diabolique, dont l'originalité vient du fait qu'il s'agit d'une vie supplémentaire, qui a mal tourné.